La brûlure avant la voix

Contact

OUVRAGE EN COURS _ WORK IN PROGRESS
Contact : lachapelle.louise@acces.com

La brûlure avant la voix ou Could this be a love letter?
La brûlure avant la voix or Could this be a love letter?

Article (postface, en français et traduction en anglais) et trois dessins originaux de l'auteure parus dans Célébrer la collaboration. Art communautaire et art activiste humaniste au Québec et ailleurs, Johanne Chagnon et Devora Neumark (dir.) en collaboration avec Louise Lachapelle, Engrenage Noir / LEVIER, LUX Éditeur et Detselig Enterprises, publication bilingue, 2011. Mise en ligne de la version électronique du livre février 2013.

La clôture culturelle de la maison morte. Page extraite de la Politique de développement
culturel de la Ville de Montréal 2005-2015. Le dessin de la maison ainsi que les annotations
ont été ajoutés par Louise Lachapelle.



Images de Louise Lachapelle D’après le film d’Agnès Varda Les glaneurs et la glaneuse (2000)

Complice de longue date de LEVIER et éditrice collaboratrice de cette publication, Louise Lachapelle propose une lecture critique et attentive du matériel présenté dans Célébrer la collaboration: Art communautaire et art activiste humaniste au Québec et ailleurs. Louise a participé à l’organisation et à l’animation de plusieurs activités publiques de LEVIER. Ainsi, notre approche lui était non seulement déjà familière, elle avait, au fil des années, contribué à lui donner forme ; il lui restait cependant à découvrir plusieurs des projets artistiques soutenus par LEVIER. Dans une postface intitulée «La brûlure avant la voix ou Could this be a love letter?» [Se pourrait-il que ce soit une lettre d’amour?], elle fait une analyse culturelle complexe, quoique troublante, des pratiques d’art communautaire et d’art activiste humaniste.
Devora Neumark et Johanne Chagnon Extrait de «Introduction générale : Les pouvoirs déstabilisants de la créativité collective» Célébrer la collaboration: Art communautaire et art activiste humaniste au Québec et ailleurs

Long-time LEVIER accomplice and collaborating editor Louise Lachapelle offers a close critical reading of the material contained within Affirming Collaboration: Community and Humanist Activist Art in Québec and Elsewhere. Louise participated in the organization and facilitation of several LEVIER public activities and thus was not only already familiar with LEVIER’s approach, she has, over the years, contributed to its shaping; she had however, many different LEVIER-supported art projects to discover. In the Postscript entitled "La brûlure avant la voix or Could this be a love letter?" she proposes an elaborate, if somewhat troubling, cultural analysis of community and humanist activist art practice.
Devora Neumark and Johanne Chagnon Extracts from "General Introduction. The Unsettling Powers of Collective Creativity" Affirming Collaboration: Community and Humanist Activist Art in Québec and Elsewhere



La brûlure avant la voix ou Could this be a love letter? sur le site Célébrer la collaboration
La brûlure avant la voix or Could this be a love letter? on the site Affirming Collaboration